L’histoire : Invités par le Blogadores festival de Lisbonne, Mathieu Sapin et Frantico, deux auteurs de bandes dessinées reconnus, se rendent tranquillement à leur hôtel après avoir dégusté quelques plats locaux. Sur le chemin, ils sont accostés par un homme qui a tout l’air d’être ukrainien, d’après Mathieu. Il leur propose moult drogues, à moins d’une centaine de mètres d’un poste de police ! Profitant de la suite de leur séjour pour se baigner et mettre à jour leurs blogs respectifs, ils sont de nouveau alpagués par le soi-disant ukrainien qui leur propose, non pas de la drogue, mais une idée pour leur blog : parler d’un sport de défense qui a su rester secret jusqu’ici : le « mega krav maga ». Cet art consiste à se servir de tout le corps humain et des objets alentours pour lutter contre une agression éventuelle. Mathieu et Frantico sont littéralement conquis par la démonstration de ce type, nommé Bogdan. Mais à peine en parlent-ils sur leurs blogs, qu’ils mettent leur vie en danger…

Mega-Krav-Maga est une technique très améliorée du Krav Maga, un art martial israélien créé à l’origine pour les besoins de l’armée. Aujourd’hui, cette discipline accueille deux nouveaux adeptes : Frantico et Mathieu Sapin. Ils auront grandement besoin d’en apprendre les rudiments pour affronter cette aventure planétaire qu’ils s’apprêtent à vivre. Sur une idée originale de Lewis Trondheim.

A la manière du « blog de Frantico, » des « notes de Boulet » ou des « petits riens » de Lewis Trondheim, Delcourt publie cette fois en version papier les aventures de Mathieu Sapin et Frantico en voyage  (parues également sur le blog  www.megakravmaga.com) partis dans un festival de Bande dessinées à Lisbonne. Alors que tout se passe à peu près bien, que la rigolade va bon train,  débarqueun drôle de bonhomme qui les initie au mega-krav-maga, une technique de combat très particulière.

 

Mais MKM c’est surtout l’occasion de voir comment peuvent se croiser les univers et les styles de Lewis Trondheim/Frantico et de Mathieu Sapin dans une historie abracadabrandesque où après quelques pages de récit plutôt rationnel et réaliste, tout part en live avec des situations plus absurdes les unes que les autres, qui permettent en tout cas aux deux auteurs de laisser libre court à leurs élucubrations dans une sorte de « fight BD » ou de « cadavre exquis en BD » dans lequel chacun tenterait de répondre à l’autre par des planches et des situations toujours plus folles.
Dans un format manga, et ponctué de nombreux gags, MKM se lit d’une traite ou presque et laisse augurer un second tome tout aussi déjanté !

MKM
scénario & dessin : Lewis Trondheim/Frantico et Mathieu Sapin.
Editeur : Delcourt/coll. shampooing
192 pages noir et blanc – 8,95 €
Parution 6 janvier 2010

http://www.megakravmaga.com/