L’acteur Michael Massee, connu pour son rôle dans The Crow, en 1994, est décédé ce mardi, à l’âge de 61 ans. On ignore encore les circons­tances de sa mort. Il laisse derrière lui une carrière riche au cinéma et à la télé­vi­sion, marquée par un drame sur le tour­nage de The Crow, où il avait abattu par acci­dent l’acteur Bran­don Lee, le fils de Bruce Lee.

Michael Masse est mort ce mardi à l’âge de 61 ans. Son agent a confirmé son décès aux sites améri­cains Variety et au Holly­wood Repor­ter, sans donner de détails sur la cause de la mort.

Michael Massee a souvent joué des seconds rôles au cinéma, dans de nombreux films tels que Lost High­way, de David Lynch, Seven, de David Fincher, mais aussi dans Amis­tad de Steven Spiel­berg et les deux premiers volets des aven­tures de The Amazing Spider-Man en 2012 et 2014, signés Marc Webb.

A la télé­vi­sion, il a parti­cipé à de nombreuses grosses produc­tions comme X-Files, 24 heures chrono, Esprit crimi­nels, ou encore New York section crimi­nelle. Il avait égale­ment joué dans la série Inter­ven­tion, sur TF1, aux côtés d’Anthony Delon. L’acteur français lui a d’ailleurs rendu hommage sur Insta­gram, à l’annonce de sa mort.

R.I.P my friend Michael . ❤️You were «  five seconds away from a clean geta­way  » #michael­mas­see#ameri­ca­nac­tor#part­ner#serie#inter­ven­tion#missyou#grea­tac­tor#talen­ted#humble#sweet#funny#wild#actors­life#lesgens

R.I.P my friend Michael . ❤️You were « five seconds away from a clean geta­way » #michael­mas­see#ameri­ca­nac­tor#part­ner#serie#inter­ven­tion#missyou#grea­tac­tor#talen­ted#humble#sweet#funny#wild#actors­life#lesgens

Le film qui a marqué sa carrière est The Crow de Alex Proyas, en 1994. Pendant le tour­nage d’une scène, il tue par acci­dent l’acteur qui lui donne alors la réplique, le fils de Bruce Lee, Bran­don Lee. Alors qu’il doit tirer sur le jeune homme de 28 ans, l’arme n’est pas char­gée à blanc. L’erreur des acces­soi­ristes entraîne la mort le 31 mars 1993 de Bran­don Lee, à l’hôpi­tal, après 6h d’inven­tion pour le sauver.

Michael Massee n’a jamais été inquiété, mais a dû témoi­gner au procès, et revoir les images du tour­nage qui montrent l’incroyable acci­dent. Marqué à jamais, il pren­dra du recul comme il l’explique dans une émis­sion inti­tu­lée Extra, en 2005:

« Ça ne devait abso­lu­ment pas se passer comme cela. Je ne devais même pas tenir d’arme et le réali­sa­teur a changé d’avis. J’ai pris une année sabba­tique et je suis rentré à New York, où je n’ai rien fait. Je n’ai pas travaillé. Ce qui est arrivé à Bran­don a été un acci­dent tragique… Je ne pense pas qu’on puisse se remettre de quelque chose comme ça. »

(source:gala.fr)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation