CRASH – Huit Français, dont la navigatrice Florence Arthaud, leboxeur Alexis Vastine et la nageuse Camille Muffat, qui participaient au tournage de l’émission de télé-réalité « Dropped » de la chaîne française TF1, sont morts lundi 9 mars en Argentine quand les deux hélicoptères affrétés par la production sont entrés en collision, selon les autorités locales. Read More →

Qu’est-ce qui peut unir des Russes, des Géorgiens, des Iraniens et des Américains sous une même bannière ? La défense de la lutte, discipline présente aux Jeux depuis 708 av. J.-C. Retiré provisoirement en février du programme des Jeux olympiques de 2020, ce sport ancestral a été réintroduit dans le giron des JO, dimanche lors de l’assemblée générale du Comité international olympique (CIO). Read More →

La « Québecoise » Marlène Harnois, qui a choisi la France, a porté haut le drapeau tricolore en décrochant jeudi sa première médaille olympique, le bronze en moins de 57 kg, huit ans après celle à qui elle doit tout, Myriam Baverel. Pour décrocher cette médaille, Harnois a battu la Japonaise Mayu Hamada (12-8) dans le combat pour la 3e place après avoir dû digérer son échec en demi-finale contre la Chinoise Hou Yuzhuo, double championne du monde en titre (2009, 2011) 8 à 3.
Read More →

La victoire fut moins flamboyante que lors des mondiaux organisés l’an passé à Paris. Mais pas moins impressionnante. Sur le tatami de Londres, Teddy Riner n’a pas réussi à s’imposer par ippon à chacune de ses confrontations. Pour autant, la médaille d’or remportée par le Français aux dépens, en finale, du Russe Alexander Mikhaylin, vendredi 3 août, est tout sauf usurpée.

Read More →

Les regrets sont un peu comme l’or olympique : éternels. Samedi 28 juillet, son duel à peine achevé – et perdu face à la Brésilienne Sarah Menezes (-48 kg) –, Laëtitia Payet se dirige en zone mixte. C’est le long d’un trajet sinueux – obligatoirement emprunté par tous les combattants –, situé sous les tribunes du complexe sportif Excel, que les journalistes, massés derrière une barrière fébrile, peuvent tenter de chiper à la volée quelques déclarations. Read More →

Le 7 août 2008, soit un jour avant l’ouverture des XXIX Olympiade, Jackie Chan habitué à pousser la chansonnette a sorti un album olympique officiel.

Jackie Chan présente son album Olympique

Jackie Chan présente son album Olympique

L' »Album officiel des Jeux Olympiques de Beijing 2008 – par Jackie Chan » est l’un des deux seuls albums en solo autorisé par le comité d’organisation des Jeux olympiques de Beijing (COJOB).

Le disque de Jackie Chan, comprend 10 chansons pour les Jeux Olympiques de Beijing 2008, incluant les déjà célèbres « We Are Ready » et « Welcome to Beijing« .

« L’album est une extension de la compilation officielle, » a déclaré Yu Binghan. « Nous avons choisi Jackie parce qu’il est c’est la star chinoise la plus connue à l’international, et aussi parce qu’il a beaucoup fait pour les Jeux Olympiques. »

A l’occasion de la cérémonie de lancement de son album, Jackie Chan portait un des 101 vêtements de sport qu’il a réalisés sur mesure pour les Jeux Olympiques avec sa marque Jackie Chan Design. déclarant ainsi qu’il mettrait les costumes aux enchères après les JO et que les bénéfices seraient reversé à des oeuvres de charité.

Benjamin Darbelet vice champion olympique 2008 en 66 kg

Benjamin Darbelet vice champion olympique 2008 en 66 kg

Pas de Médaille d’or pour Benjamin Darbelet (-66kg). Le Français âgé de 27 ans a échoué en finale face au Japonais Masato Uchishiba. il a abandonné après une minute de combat, touché aux cervicales alors qu’il avait été mis sur le dos par le Japonais.

Auparavant, le Français a survolé sa finale de tableau. Eliminant le Nord Coréen Pak Chol Min par ippon au terme d’un match maîtrisé. Depuis le début de la journée, Darbelet s’est frayé un chemin dans sa catégorie. Une clé de bras, un petit koka et enfin un magnifique ippon constitue la recette de Darbelet pour parvenir en demi-finale et obtenir une médaille d’argent.

Les médailles de bronze ont été remportées par le Cubain Yordanis Arencibia et le Nord-Coréen Pak Chol Min.