Le président russe Vladimir Poutine (à gauche) fait visiter un nouveau complexe d’arts martiaux à Moscou à l’acteur américain Steven Seagal, le 13 mars.


«Je suis russe. J’adore la Russie. J’adore les Russes et j’adore votre président», a déclaré l’acteur américain et spécialiste d’Aïkido Steven Seagal lors d’une récente entrevue accordée à Dozhd, une chaîne de télévision indépendante russe. Après s’être affiché aux côtés du président russe Vladimir Poutine et de l’homme fort de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov – le dirigeant est notamment accusé par les défenseurs des droits de l’homme de persécuter ses opposants -, la vedette de films d’action poursuit sa saison russe en prêtant son image du héros expert d’arts martiaux aux armes Degtyaryov.

Propriété du milliardaire russe Igor Kesayev (sa fortune est évaluée par le magazine américain Forbes à plus de 2 milliards de dollars), Degtyaryov fabrique des armes, incluant des fusils d’assaut, depuis 1916.

L’armurier pourra dorénavant compter sur la star de Under Siege pour vendre ses fusils au pays de l’oncle Sam. «Je fais confiance à Kesayev. Peu importe ce qui sera mis dans mes mains, j’en ferais la promotion» a déclaré au tabloïd russe Komsomolskaya Pravda celui qui a déjà été le premier étranger à diriger un dojo d’Aïkido au Japon.

À lire sur guardian.co.uk

JCVD ET STEVEN SEAGAL


Sylvester Stallone a confirmé que Steven Seagal et Jean-Claude Van Damme ont tout les deux rejeté l’offre d’un rôle dans le film d’action The Expendables.

Interrogé par Bang Showbiz, l’interprète de Rambo a révélé sa déception quant à la décision de ses deux compères de ne pas ce joindre au casting du film qui réuni un grand nombre de star d’actions.

JCVD ET STEVEN SEAGAL
« J’ai appelé Steven Seagal et Jean-Claude Van Damme et ils ont une idée différente de leur carrière.  » Confessant, « Mais vous savais, j’ai fais du mieux que je pouvais ? »

Malgré l’absence des deux stars, Stallone a admis avoir été impressionné par le casting qu’il a réuni.

« Ils m’ont fait des faveurs, c’était un petit budget. Certains ont travaillé pour presque rien, à commencer par moi. »


«Ca devait être comme ça, et ça n’aurait pu arriver dans les années 80. Je n’aurai certainement pas obtenu Bruce [Willis] and Arnold [Schwarzenegger] dans les années 80, ils auraient été trop chers et trop occupés. Ils auraient pris la totalité du budget»

Stallone plaisante alors: «Jason [Statham] vaut de l’or, pire que ça. Sérieusement, 100 Livres par semaine… c’est beaucoup d’argent!»

Expendables : Unité spéciale sortira le 18 août prochain.