Bruce Lee .fr

Tout sur Bruce lee et les arts martiaux

L'attaque de la Jambe

Le coup de pied latéral au corps:

C'est le coup le plus puissant du Jeet Kune Do, si dur qu'il n'a pas vraiment besoin de se débarrasser de la garde adverse. Sa force d'impact passe à travers et l'effet sera dévastateur quoi qu'il arrive. Il est possible de le placer d'assez prés, à distance d'attaque. Mais il donnera sa pleine mesure avec un déplacement vers l'avant qui multipliera sa vitesse et sa puissance de dévastation.

coup de pied Lateral au corps

En situation de combat:

coup de pied latéral en situation de combatcoup de pied lateral au corps en combat coup de pied de coté au corps en combatcoup de pied lateral au corps en combat

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous, levez la main avancée comme pour saisir ou frapper et descendez la main de garde en protection contre un éventuel coup de pied, avancez la jambe de frappe. L'adversaire hausse généralement un peu sa garde pour intercepter le bras, aussitôt frappez en coup de pied latéral au corps, vers les côtes flottantes, en cherchant à traverser.

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous, avancez brusquement vers lui sans lui donner d'indications précises quant à vos intentions et étudiez sa réaction. L'adversaire ne sait pas à quoi s'attendre et, par reflexe, reporte le poids de son corps sur sa jambe arrière pour effacer le buste et lève sa garde en protection. Enchainez aussitôt d'un même mouvement fluide par un jaillissement avant plus ou moins long selon la réaction exacte de votre vis à vis et sans lui laisser le temps de se reprendre, frappez dès que votre pied reprend contact avec le sol.

Contre un adversaire qui se tient dans une garde opposée, vous tentez une approche identique, main avancée en feinte, mais l'opposant refuse de réagir sur la feinte et resserre sa garde sur une ligne d'attaque basse, au niveau du torse. Enchainez alors aussitôt par un coup de pied latéral haut qui passe au dessus de ses bras.

Le coup de pied latéral bas:

En Jeet Kune Do à l'origine, ce coup de pied, à cette hauteur de la cheville jusqu'au genou était uniquement une technique de contre, un coup de pied d'arrêt. S'il est moins puissant que le coup de pied latéral classique, c'est du moins une frappe simple, rapide, imprévisible et explosive qui peut arrêter n'importe quel combattant entreprenant et éventuellement lui ôter l'opportunité d'y revenir en lui brisant le genou. Ces vertus sont tout à fait utilisables dans l'offensive.

Le coup de pied latéral basLe coup de pied latéral basLe coup de pied latéral bas

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous, faites une feinte à peine esquissée du bras avancé pour distraire l'adversaire et le fixer en défense, tout en vous préparant à un déplacement rapide vers l'avant. Avancez brusquement et frappez à hauteur de genou. Il s'agit pour cette fois de faire une pression puissante et ininterrompue qui doit amener l'autre au sol ou lui briser le genou par un effet de levier.

coup de pied latéral bascoup de pied latéral bas:coup de pied latéral bas:

Contre un adversaire qui se tient dans une garde opposée, l'approche est identique. Il s'agit d'occuper l'adversaire, de le faire agir de façon à détourner son attention de son propre déplacement. Simulez une frappe haute afin qu'il ait plutôt le réflexe de se tasser, de descendre sur ses appuis. Avancez brusquement et frappez la jambe avancée au genou.

Le coup de pied latéral en rotation:

Le coup de pied latéral en rotation

Cette façon d'amener le coup de pied latéral est assez peu employé et doit le rester. Il est à déconseiller contre un adversaire défensif et prudent. On ne tourne pas le dos à un combattant de ce type, même une fraction de seconde. Il devient efficace et vraiment surprenant comme un coup de pied d'arrêt contre un adversaire offensif qui tenterait un peu trop de vous presser en défense.

En situation de combat:

coup de pied latéral en rotation coup de pied latéral en rotation coup de pied latéral en rotation: coup de pied latéral en rotation

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous, effectuez une feinte du bras avec un pas vif dans sa direction, prêt à entrer en rotation. Votre adversaire ne réagit pas à la feinte au contraire, il l'interprète comme l'indice d'une attaque au corps et il baisse sa main de garde en protection. Tournez sur vous même et frappez dans l'espace laissé libre: à la face ou à la gorge. L'effet du coup se double généralement d'une perte d'équilibre très net que vous pourrez exploiter.

Contre un adversaire qui se tient dans une garde opposée, effectuez une feinte de la main avancée avec un pas vif dans sa direction pour l'inciter à monter légèrement sa garde. Tournez aussitôt sur vous même et frappez le flanc exposé, le plus possible "en remontant". Le coup est violent et destructeur, il déséquilibre totalement l'adversaire, littéralement propulsé en arrière.

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous à distance d'attaque sans perdre d'initiative, effectuez soudain un coup de pied latéral en rotation très vif et frappez sous sa garde.

Le coup de pied en crochet circulaire

Ce coup est à travailler du mieux possible car il peut vous donner un avantage sérieux si vous le maitrisez bien. Sa trajectoire vous donne plus d'opportunité de frappe que d'autres, avec plus de sécurité et de vivacité. Pratiquement sans rien changer à la préparation, vous pouvez toucher la tête, les flancs, le ventre, l'aine, la cuisse, le genou...

coup de pied en crochet circulaire.jpg

En situation de combat:

coup de pied en crochet circulaire coup de pied en crochet circulaire coup de pied en crochet circulaire

Contre un adversaire qui se tient dans le même garde que vous, simulez tout d'abord une frappe au genou sur laquelle l'opposant tentera d'interposer sa main de garde. Dès que son visage est exposé, enchainez par un coup de pied circulaire à la face.

Contre un adversaire qui se tient dans le même garde que vous, effectuez une feinte classique en avançant d'un pas vif. L'adversaire libère la ligne d'attaque basse en levant légèrement sa garde, aussitôt vous enchainez par un coup de pied circulaire au corps.

Contre un adversaire qui se tient dans une garde opposée, avancez vers lui en baissant votre centre de gravité comme si vous vouliez frapper sous sa garde et toucher d'un coup de pied au corps. Votre adversaire a suivi en se tassant et en baissant sa main avancée pour contrer; détendez vous alors complètement dans un mouvement naturel et frappez à la face.

Le coup de pied en crochet de revers

Coup de pied en crochet

Assez différent du précédent et aussi inhabituel que l'autre est fréquent, ce coup de pied est à utiliser avec beaucoup de prudence. Il y a trois raisons majeures à cela. Il est peu probable tout d'abord que vous puissiez passer la protection de la main avancée contre un pratiquant qui se tient dans la même garde que vous; ce coup vous demande de lever très haut la jambe et on sait que cela peut être vraiment dangereux en face d'un adversaire expérimenté; sa puissance est peu importante et il faudrait beaucoup de talent pour assommer quelqu'un de cette façon.

En situation de combat:
Le coup de pied en crochet de revers Le coup de pied en crochet de revers Le coup de pied en crochet de revers

Contre un adversaire qui se tient dans la même garde que vous, levez la jambe comme pour un coup de pied latéral au corps avec suffisamment d'insistance pour l'inciter à baisser sa main avancée. Finissez aussitôt en coup de pied de revers à la face.

Contre un adversaire qui se tient dans une garde opposée, avancez vers lui d'un pas vif et imprévu comme pour frapper puissamment en piston à l'abdomen. Il réagit en se tassant un peu sur ses appuis pour affermir sa position et baisse sa main avancée pour anticiper sur le mouvement de parade. Aussitôt que votre pied arrière est bien en appui, lancez la jambe par dessus sa garde et touchez la face par un mouvement de revers.


<script> <script>